Guide PLOMBERIE - Le groupe de sécurité

Publié le : 08/10/2020 16:38:26
Catégories : Les guides Plomberie Online Rss feed

Article en cours de rédaction. Vous avez des remarques ou idées, alors n'hésitez pas à nous en faire part !

Contact Blog

Tags :  groupe de sécurité   raccord diélectrique

Illustration article blog Plomberie Online - Le groupe de sécurité Watts

Information

L'approche choisie pour ce guide est purement technique. Nous ne tiendrons pas compte des différences de tarifs ainsi que des arguments marketing des marques.

A quoi sert le groupe de sécurité ?

Protéger le ballon des surpressions - La soupape de sécurité

Le chauffe-eau à accumulation (stockage de l'eau chaude) durant son cycle de chauffe, fait augmenter la température de l'eau stockée. Cette hausse de température provoque une dilatation de l'eau qui entraîne une augmentation de la pression, la même quantité d'eau ayant un volume plus important alors que le volume du ballon de stockage, lui, reste le même.

Un peu comme une "cocotte-minute", équipée d'un "chapeau" (soupape en langage technique) qui se mettra à siffler et cracher de la vapeur, le groupe de sécurité permet de libérer la surpression liée à la chauffe de l'eau dans le ballon.

La soupape de sécurité sanitaire intégrée au groupe est tarée à 7 bars. C'est à dire que le clapet de la soupape ne s'ouvrira pour laisser échapper l'eau vers l'évacuation qu'à une pression supérieure à son tarage, dans notre cas, 7 bars.

L'ouverture de ce dernier évacue vers les eaux usées la pression excessive sous forme de goutte-à-goutte lors des légères surpressions durant le cycle de chauffe ou bien en ouverture complète avec évacuation bruyante.

Dans les deux cas, cette sécurité doit rester fonctionnelle au quotidien afin d'assurer la sécurité des usagers. 

Isoler et fermer l'alimentation - La vanne d'arrêt

Le groupe de sécurité est aussi équipé d'une vanne permettant de couper l'alimentation en eau du ballon. Une fois la vanne en positon fermée, le chauffe-eau est isolé du reste du circuit d'eau froide sanitaire et l'alimentation du réseau d'eau chaude sanitaire est lui aussi coupé.

Protéger contre la pollution - Le clapet anti-retour

Partant du principe que l'eau chaude sanitaire ne doit pas être consommée (eau chauffée et stockée, le plus souvent dans une cuve en acier), il faut pouvoir empêcher tout retour d'eau chaude dans le circuit d'eau froide sanitaire, prévue, elle, pour être consommée par l'usager (eau de boisson).

Pour cela, un clapet anti-retour, est intégré au corps du groupe de sécurité. Ce dernier laissant passer l'eau dans le sens "réseau eau froide --> entrée dans le ballon de stockage" mais bloquant la circulation inverse de l'eau dans le cas où la pression serait plus importante dans le ballon que dans le réseau d'eau froide (coupure d'eau, fuite,...).

Vidanger le ballon - La soupape en grande ouverture

Pour des raisons d'entretien ou de remplacement ou de dépose, le ballon de stockage doit pouvoir être vider de l'eau contenue.

La soupape de sécurité prévue initialement pour la protection, sert aussi de robinet de vidange.

Une fois la vanne d'arrêt fermée, la manette de commande de la soupape (de forme ronde la plupart du temps et pouvant être de couleur rouge, verte, noire, bleue ou grise) permet de bloquer la soupape en grande ouverture, permettant ainsi de laisser, par gravité, l'eau du ballon s'échapper vers l'évacuation des eaux usées.

L'emplacement du groupe de sécurité

Emplacement du groupe de sécurité -Blog Plomberie Online

Il se monte sur l'entrée du chauffe-eau (alimentation en eau froide) et doit être raccordé à une conduite d'évacuation des eaux usées afin de pouvoir éliminer l'eau lors de l'ouverture de la soupape du groupe.

Les différents modèles

Il existe différents types de groupe de sécurité (droit, coudé, réversible, multi-positions). En fonction de l'appareil sur lequel vous devez vous raccorder, il faudra déterminer quel modèle est compatible. 

Les différentes appellations seront données par rapport à la forme du groupe et de son raccord d'évacuation des eaux de vidange.

Le groupe de sécurité droit

Groupe de sécurité droit - Blog Plomberie Online

La désignation de groupe de sécurité "droit" est donnée pour les modèles ayant la partie vidange / évacuation (partie blanche sur le groupe présenté) situé dans le prolongement du corps du groupe et du raccordement au chauffe-eau.

La filetage en laiton (partie mâle) reçoit l'alimentation en eau froide. La partie taraudée, elle, se raccorde au ballon.

Il se monte sur les chauffe-eaux verticaux avec raccordement par dessous (voir article Chauffe-eau)

Le groupe de sécurité coudé

Groupe de sécurité coudé - Blog Plomberie Online

L'appellation "coudé" donne donc l'indication de la sortie vidange et évacuation de la soupape en  forme de coude à 90°.

Idéal pour le raccordement aux chauffe-eaux horizontaux et les modèles stables verticaux avec entrée latérale (voir article Chauffe-eau).

Le groupe de sécurité multi-positions

Groupe de sécurité multi-positions - Blog Plomberie Online

Il est possible, grâce à ce modèle, de raccorder un chauffe-eau vertical (raccordement par le dessous en mode "droit") comme à un chauffe-eau horizontal ou vertical stable (raccordement en latéral en mode "coudé").

Montage groupe de sécurité multi-positions - Blog Plomberie Online
  • Pour le particulier ou bricoleur occasionnel, ne sachant quel modèle choisir, ce choix sera gagnant car les deux montages sont possibles sans avoir à se soucier du sens de montage du groupe en place.
  • Pour un professionnel, stocker ce genre de groupe de sécurité, sera l'assurance de pouvoir dépanner son client sans savoir à l'avance si il intervient sur un chauffe-eau vertical, stable ou horizontal.  

Les différents matériaux de fabrication

En fonction de la nature de l'eau traversant le groupe de sécurité, il est vivement conseillé de choisir un matériel adapté à des conditions plus ou moins difficiles.

Le matériau utilisé pour la fabrication du siège de la soupape (endroit plan sur lequel la membrane élastomère de la soupape vient en appui) va modifier la durée de vie et la fiabilité du groupe de sécurité.

Siège STANDARDUtilisé dans la plupart des cas, le siège est en laiton. Il est bon marché mais n'assure pas forcement, une durée de vie optimale en fonction de la nature de l'eau.
Siège PTFE

De plus en plus courant, ce modèle dont le siège est en PTFE (polytétrafluoroéthylène aussi appelé Téflon*) permet de conserver un groupe de sécurité plus longtemps, même sur des eaux de dureté** importante. Le PTFE étant un matériau de synthèse et idéalement lisse, évite l'accroche du calcaire sur le siège de soupape.

Siège INOX

Fabriqué en acier inoxydable Attestation de Conformité Sanitaire (ACS), le siège est protégé contre les risques de corrosion et permet d'éviter l'usage de matériaux de synthèse.

Il est fortement recommandé lors d'usage avec des eaux agressives et avec une dureté** importante. 

Les accessoires et voisins du groupe de sécurité

Le choix du groupe de sécurité étant réalisé en fonction de son raccordement et de ses matériaux de fabrication, il vous faudra certainement quelques accessoires indispensables au bon fonctionnement du chauffe-eau.

Le siphon de groupe de sécurité

Siphon de groupe de sécurité - Blog Plomberie Online

Directement raccorder à la sortie de vidange du groupe, ce dernier joue le rôle de bouchon anti-odeurs. Sa garde d'eau présente dans le fond du siphon bloque les remontées d'odeurs d'égouts.

Il existe des modèles à coller sur le tube d'évacuation Ø 32 mm ou bien avec écrou plastique et joint conique permettant un raccordement direct du tube dans ce dernier.

Le réducteur de pression

Réducteur de pression pour chauffe-eau - Blog Plomberie OnlineLe réducteur de pression est un organe de protection du chauffe-eau. Monté avant le groupe de sécurité, il évite au ballon d'être exposé aux surpressions du réseau d'alimentation d'eau.

Le raccord diélectrique ou diélectrique

Raccord diélectrique - Blog Plomberie Online

Le raccord diélectrique ou manchon isolant doit être monté sur tout circuit composé de matériaux ferreux de nature différente (acier et cuivre par exemple). 

Il permet de raccorder un canalisation en cuivre à un raccordement en acier d'une cuve de chauffe-eau, par exemple. 

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (5)

Nicolas


15/11/2021 14:41:20

Bonjour, je te remercie pour cet article qui m'a beaucoup aidé !

Helene


15/11/2021 10:59:54

Bonjour, merci pour cet article. Très utile pour identifier les différents composants du chauffe-eau. Les explications sont claires et permettent, quand on n'y connait rien en plomberie, de comprendre si le fonctionnement du chauffe-eau est normal ou s'il y a lieu de s'inquiéter.

Ophélie


12/11/2021 17:12:08

Un bon guide

plombier


22/04/2021 12:17:24

Merci pour cet article, il m'a été très utile. Pour quelqu'un qui n'y connait rien, j'ai pu apprendre beaucoup de choses !

Serge


12/10/2020 23:15:36

Bon guide. Merci

Ajouter un commentaire

 (avec http://)